Posted by: on

Sous le Haut Patronage du Ministère de l'Environnement et Développement Durable de la République Démocratique du Congo (RDC), le Secrétariat Général à l'Environnement et Développement Durable, en collaboration avec la FAO, a organisé, le 28 février 2017 à Kinshasa, un atelier d’identification des besoins en information sur les forêts dans le cadre de la préparation du premier Inventaire Forestier National (IFN) de la RDC.

Cet exercice répondait à la volonté exprimée par la RDC, dans son plan d’action pour la mise en œuvre du Système National de Surveillance des Forets (SNSF), d’entreprendre un IFN multi usage permettant de répondre à différents objectifs. Ainsi, en plus de la collecte traditionnelle des variables nécessaires à l’estimation du potentiel ligneux et à l’aménagement forestier, l’IFN doit pouvoir collecter des informations relatives à d’autres paramètres caractérisant les écosystèmes forestiers.

A l’issue des travaux de cet atelier ayant rassemblé plus de soixante participants venant de différents horizons (représentants du gouvernement, des universités et centres de recherche, des organisations de la société civile, des partenaires techniques et financiers), les objectifs et besoins en information suivants ont été identifiés : (i) collecter les informations nécessaires pour la mise en œuvre de la REDD+ (stocks de carbone des différents réservoirs de carbone forestier et moteurs de déforestation/dégradation des forêts) ; (ii) collecter les informations nécessaires pour l’élaboration de la politique de Gestion Durable des Forêts (état et utilisation des ressources forestières) ; (iii) collecter les informations nécessaires pour la conservation des écosystèmes, des sols et de la biodiversité (caractérisation des écosystèmes forestiers (composition floristique, structure de la végétation), évaluation de la dégradation des écosystèmes, évaluation de la dégradation/érosion des sols, inventaire de certains produits forestiers non ligneux et observation des grands mammifères) ; (iv) collecter les informations nécessaires pour l’élaboration de la politique d’Aménagement du Territoire (couverture/utilisation des sols et caractérisation des sols (structure, composition)).

Suite à cet exercice et préalablement au déploiement simultané d’une dizaine d’équipes sur l’ensemble du territoire, la faisabilité de la collecte des données relatives à l’atteinte des différents objectifs doit être évaluée afin de finaliser le plan d’échantillonnage et le protocole de collecte des données sur le terrain.

La définition des objectifs du premier IFN multi usage de la RDC est une étape importante vers l’opérationnalisation du SNSF du pays hébergeant la deuxième plus grande forêt tropicale du monde. Parmi les objectifs identifiés lors de cet atelier, l’évaluation des quantités de carbone stockées dans les différents types forestiers du pays permettra à la RDC de respecter ses engagements de transparence envers la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique, notamment pour la mise en œuvre des décisions de la Conférence des Parties relatives à la REDD+ en termes de surveillance et de mesure, rapportage et vérification des émissions et absorptions de gaz à effet de serre liées au secteur forestier et aux politiques et mesures REDD+.

Tags: