(english below)

Validation de la cartographie des bénéfices multiples de la REDD+ en République du Congo

L'atelier national de validation du rapport sur la Cartographie des bénéfices multiples de la REDD + en République du Congo a eu lieu à Brazzaville 10 novembre 2015 en présence d’une cinquantaine de parties prenantes représentant différents ministères impliqués dans le processus national REDD+ (comme par exemple le Ministère de l'Economie Forestière et du Développement Durable, le Ministère de l'Environnement, le Ministère de l'Agriculture, Ministère de la Recherche Scientifique, etc.), ainsi que les organisations de la société civile et les populations autochtones. Egalement présente lors de l’atelier, l’équipe d'experts cartographes du Centre National pour l'Inventaire et l’Aménagement des Ressources Forestières et Fauniques (CNIAF) qui a été activement impliqué dans la préparation du rapport.

L’objectif du rapport est d'illustrer la gamme complète des services écosystémiques fournis par les forêts de la République du Congo, ainsi que leur distribution à travers le pays, en vue d'aider à la planification de la mise en œuvre des options stratégiques REDD+ identifiées au niveau national.

La cartographie aide à identifier les zones où la fourniture de ces services est particulièrement importante, et qui pourraient donc être prioritaires pour réduire la déforestation et la dégradation des forêts, ainsi que les zones où ces services sont particulièrement à risque. Par exemple, une plantation de bois dans une zone à faible émission de carbone peut améliorer le potentiel carbone de la zone donnée, mais aussi réduire le potentiel d'autres services, tels que la fourniture de plantes médicinales ou la valeur écotouristique de la zone. La cartographie permet de recueillir l'information nécessaire pour les arbitrages essentiels entre différents services écosystémiques dans la mise en œuvre des actions REDD+, combinant une variété d'informations souvent complexes dans une analyse qui est plus accessible aux parties prenantes.

Les cartes et les analyses présentées dans le rapport portent sur quatre domaines d'intérêt en termes de potentiel de la REDD + dans le pays, tel qu’identifié par l'équipe de la Coordination Nationale REDD+: (1) le bois et le potentiel non ligneux, (2) le potentiel pédologique et géologique, (3) le potentiel hydrologique et agro-climatique, et (4) le potentiel faunique et écotouristique. Pour chacun de ces domaines, une analyse a été fournie afin d'informer la mise en œuvre de la Stratégie Nationale REDD +, y compris l'application des garanties sociales et environnementales.

La République du Congo est bien avancée dans la REDD + et est actuellement en train de finaliser son choix de politiques et mesures, appelées «options stratégiques», pour la mise en œuvre des activités de REDD+ dans le pays. Ces options stratégiques constitueront la partie centrale de la Stratégie Nationale REDD+ et seront accompagnées par un ensemble de principes, critères et indicateurs (PCI REDD+) visant à éviter les risques potentiels encourus et promouvoir les bénéfices additionnels autant que possible. Le rapport sur la Cartographie des bénéfices multiples de la REDD + en République du Congo, et les 17 cartes originales qu'il contient, a été conçu pour soutenir les discussions multisectorielles encadrant le processus de prise de décision autour de la finalisation de la stratégie nationale REDD+.

Le rapport sur la Cartographie des bénéfices multiples de la REDD + en République du Congo sera bientôt disponible. Pour plus d'informations, merci de contacter


 

Multiple benefits of REDD+ in Congo validated at multi-stakeholder dialogue

The national workshop for the validation of the report, Multiple Benefits of REDD+ in the Republic of Congo was held in Brazzaville 10 November 2015 and attended by fifty stakeholders representing various ministries involved in the national REDD+ process (e.g. Ministry of Forest Economy and Sustainable Development, Ministry of the Environment, Ministry of Agriculture, Ministry of Scientific Research, etc.) as well civil society and indigenous people organizations. The workshop was also attended by a team of national mapping experts from the National Center for the Inventory and Planning of Forest and Wildlife Resources (CNIAF) who have been actively involved in the preparation of the report. The purpose of the report is to illustrate the full array of ecosystem services provided by forests in the Republic of Congo, as well as their distribution across the country, with a view to assist in planning the implementation of REDD+ options identified at the national level.

Mapping can help identify potential priority areas for reducing deforestation and forest degradation where the provision of these services is particularly important, and areas where these services are particularly at risk. For example, a timber plantation in a normally low-carbon area can enhance the potential carbon of a given area, but at the same time it can reduce the potential of other services, such as the provision of medicinal plants, or the tourism value of the area. Mapping helps to gather the necessary information for the essential trade-offs between different ecosystem services in the implementation of REDD+ actions, combining a variety of often complex information into an analyses which is more accessible to stakeholders.

The maps and analyses presented in the report address four areas of interest in terms of the potential for REDD+ in the country, identified by the National REDD+ Coordination team: (1) timber and non-timber potential, (2) soil and geological potential, (3) hydrological potential and agro-climate, and (4) wildlife and ecotourism potential. For each of these, an analysis has been provided in order to inform the implementation of the National REDD+ Strategy, including the application of social and environmental safeguards.

The Republic of Congo is well advanced in REDD+ readiness and is currently in the process of making a final selection of policies and measures, known as "strategic options", for the implementation of REDD+ activities in the country. These strategic options will form the centre part of the National REDD+ Strategy, and will be accompanied by a set of Principles, Criteria and Indicators (PCI REDD+) aiming to avoid potential risks incurred and promote additional benefits whenever possible. The report on the Multiple Benefits of REDD+ in the Republic of Congo, and the 17 original maps it contains, has been designed to support the multi-sectoral discussions surrounding the decision-making process around the finalisation of the National REDD+ Strategy.

The report, Multiple Benefits of REDD+ in the Republic of Congo will be available soon. 

Contact person for more information: